Banque nationale : Sortir du pétrole, du gaz et du charbon

La Banque nationale suisse encourage une augmentation catastrophique de la température de 4 à 6 degrés. Ses investissements sont responsables de plus que les émissions annuelles de CO2 de la Suisse sur son territoire.

La Banque nationale suisse (BNS) détenait à la fin 2019 5,9 milliards de francs d’actions d’entreprises qui produisent et vendent des énergies fossiles et contribuent ainsi au changement climatique. Avec ces investissements, la BNS soutient un réchauffement climatique catastrophique de 4 à 6 degrés. Le changement climatique représente une violation massive des droits humains fondamentaux et cause d’énormes dégâts environnementaux. La BNS doit sortir des investissements dans les compagnies pétrolières, gazières et charbonnières car ceux-ci sont en contradiction avec ses directives d’investissement. Selon ses propres directives, la BNS ne peut pas investir dans des entreprises qui “causent systématiquement de graves dommages à l’environnement ou violent massivement les droits humains fondamentaux”.

La mission statutaire de la Banque nationale est de mener la politique monétaire dans l’intérêt général du pays et de contribuer à la stabilité du système financier. Une politique monétaire et d’investissement optimale de la Banque nationale ne doit pas ignorer le changement climatique. Elle doit intégrer les risques à moyen et long terme, analyser l’impact du changement climatique sur les investissements de la Banque nationale et mettre en œuvre les mesures nécessaires.

Publications

Sortie de la BNS des mines de charbon : cette première étape minimale doit être suivie d’une intégration climatique complète

Le 17 décembre 2020 la Banque nationale suisse (BNS) a publié sa décision d'exclure de ses quelques 900 milliards de réserves de devises étrangères placées à l'étranger les entreprises dont l'activité ...

La BNS, nuisible au climat, ne respecte pas son mandat : le Conseil fédéral doit agir

Un postulat du Conseil national, récemment renvoyé, exige du Conseil fédéral qu'il présente un rapport sur la manière dont la BNS pourrait soutenir la Confédération dans la réalisation de ses ...

Lancement de campagne: Le Conseil de banque de la BNS doit remplir son rôle d’organe de surveillance

La Banque nationale suisse (BNS) a investi 5,9 milliards de dollars US dans des entreprises qui produisent des énergies fossiles. La BNS enfreint ainsi ses propres directives en matière d'investissement. ...

La Suisse dans le G7 du changement climatique

Le plus grand levier par lequel la Suisse peut influencer le climat, c’est l’argent. Les activités gérées par la place financière suisse produisent vingt fois plus d’émissions de gaz à effet ...

ÉVÉNEMENTS

Quoi Qui