Eine Kampagne von

Protect our alps

En Suisse, les températures augmentent deux fois plus vite qu’à l’échelle mondiale, faisant fondre rapidement les glaciers et le pergélisol, ciment de nos Alpes. Les versants de montagne deviennent instables et s’effondrent. Ces glissements de terrain et les laves torrentielles mettent en danger de nombreux villages alpins. L’évènement au Piz Cengalo à Bondo ne l’atteste que trop bien. Sans un changement de cap dans la politique climatique, ces problèmes vont s’aggraver de manière dramatique.

Les précipitations vont globalement diminuer, mais pas les pluies torrentielles, comme en témoigne des épisodes récents. Si nous ne réduisons pas notre consommation de gaz à effet de serre, l’intensité et la fréquence de ces précipitations augmenteront. Combinées à une montée de la limite des chutes de neige, elles déclencheront des crues et des glissements de terrain dans les vallées alpines ainsi que de fréquentes inondations sur le Plateau.

Les forêts nous protègent, nous les humains, mais également nos villages et nos voies de communication des avalanches et chutes de pierres. Le réchauffement climatique excessif renforce la canicule estivale et la pluie se fait rare. Nos forêts s’assèchent et il suffit d’une seule étincelle pour déclencher un incendie catastrophique à grande échelle. Le sinistre de Loêches le montre, nous devrons à l’avenir construire de plus en plus d’installations de protection peu attrayantes et coûteuses.

Avec la campagne #protectouralps « protéger le climat, c’est aussi protéger les Alpes », l’Initiative des Alpes veut montrer les conséquences du réchauffement climatique dans les Alpes. Les Alpes abritent des habitats et une multitude d’espèces animales et végétales qui sont de plus en plus menacées. Nous avons besoin d’une politique climatique ambitieuse et efficace !

 

Weitere Mitglieder-Kampagnen