Qui sera ambassadeur·rice pour le climat en 2023 ?

L'adoption du contre-projet à l'initiative sur les glaciers est un indispensable si nous, Suisses et Suissesses, voulons assumer notre responsabilité. Qui est le mieux placé pour porter ce message ?

L’adoption du contre-projet à l’initiative sur les glaciers est un indispensable si nous, Suisses et Suissesses, voulons assumer notre responsabilité. Qui est le mieux placé pour porter ce message ? Choisissez le·la meilleur·e ambassadeur·drice pour contribuer à un “oui” national. Qui, à votre avis, fera le mieux comprendre aux citoyen·ne·s de notre pays l’importance du “oui” au contre-projet à l’initiative sur les glaciers dans les urnes ?

Qui sera ambassadeur·rice pour le climat en 2023 ? Votez ici.

Le réchauffement climatique est source d’injustice : les effets du réchauffement climatique touchent en priorité les personnes qui ont peu contribué à la problématique et qui ne disposent pas des moyens financiers pour prendre les mesures de protection et les coûts d’adaptation nécessaires. Cette situation est injuste. La justice climatique signifie que, selon le principe du pollueur-payeur, les pays, les entreprises et les personnes qui sont les principaux responsables du réchauffement climatique doivent également assumer la responsabilité de ses conséquences. Ils doivent assumer globalement les conséquences et les dommages du réchauffement climatique et montrer la voie en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ils doivent et peuvent agir.

Les émissions de gaz à effet de serre doivent être réparties de manière équitable au niveau mondial, en tenant compte des émissions historiques. Parallèlement, les effets du réchauffement climatique doivent être abordés de manière équitable : les mesures d’adaptation nécessaires et les compensations pour les dommages et les pertes déjà subis doivent être supportées par ceux qui sont les principaux responsables du réchauffement climatique. Ce que nous faisons déjà aujourd’hui n’est pas suffisant. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) avertit avec insistance que les phénomènes météorologiques extrêmes continueront à s’intensifier si l’on n’agit pas avec détermination. Aujourd’hui déjà, selon le GIEC, quelque 3,5 milliards de personnes sont pratiquement sans défense face à cette situation.

La Suisse est un pays qui a historiquement produit beaucoup de gaz à effet de serre et qui continue d’en émettre de grandes quantités. Afin de contribuer davantage à une justice climatique globale, la Suisse est tenue d’augmenter sensiblement ses objectifs climatiques et d’apporter un soutien substantiel au-delà de la réduction des gaz à effet de serre, afin que les personnes qui subissent de plein fouet les effets du réchauffement climatique sans avoir contribué au problème puissent mener une vie digne.

Aperçu des candidats

 

Steffe La Cheffe

Steffe La Cheffe s’engage pour les personnes aux parcours de vie singuliers, comme par exemple en tant qu’ambassadrice de la Mad-Pride en juin 2022. D’un point de vue global, ce sont précisément les personnes des pays pauvres qui souffrent le plus du réchauffement climatique, car elles sont souvent en marge de la société. Un engagement pour plus de justice climatique est également important pour les personnes aux parcours de vie singuliers et pour leur avenir. Nous offrons à Steffe La Cheffe l’opportunité de le faire ! Choisis Steffe La Cheffe comme ambassadrice du climat 2023.

Lo & Leduc

Lo et Leduc vont subir les conséquences du réchauffement climatique. C’est pourquoi ils devraient également communiquer en termes clairs à leurs auditeur·trice·s que la justice climatique exige notre engagement à tous. Leur double vote pour le climat doit être clair) ! Votez pour Lo & Leduc comme ambassadeurs du climat 2023.

Marlen Reusser

En tant que figure emblématique du cyclisme suisse et médecin, Marlen Reusser touche de nombreuses personnes. Elle mène elle-même une vie durable et adopte un style de vie climatiquement neutre au niveau privé. Elle en fait ainsi plus que beaucoup de Suisses et Suissesses et aborde ouvertement les défis. Marlen Reusser a également besoin de décisions politiques pour pouvoir devenir climatiquement neutre. C’est pourquoi Marlen Reusser pourrait être élue ambassadrice climatique pour 2023.

Beat Feuz (Schangnauer)

Après sa victoire olympique, on les voyait souvent, les vidéos du petit Beat Feuz. Il a fait ses premières descentes au téléski de Bumbach dans le canton de Berne. La station amont se trouve à 1355 mètres d’altitude. Ce sont ces téléskis qui sont les premières victimes du réchauffement climatique. Et des talents comme Beat Feuz ne seront plus découverts. Nous demandons à Beat Feuz de laisser une porte ouverte aux futurs skieurs et skieuses grâce à son engagement pour la justice climatique. Votez pour Beat Feuz en tant qu’ambassadeur du climat 2023.

Lara Gut-Behrami (Tessinoise)

Son rire après sa “chute à l’arrivée” à 17 ans à St-Moritz – personne ne l’oubliera. L’histoire du sport suisse compte quelques stars du ski tessinois, mais y en aura-t-il d’autres ? Les domaines skiables encore ouverts au Tessin sont de moins en moins sûrs pour le ski. Des jeunes femmes comme Lara Gut-Behrami perdent des chances d’être découvertes comme Lara – qui est devenue une star mondiale. Sa voix pour plus de justice climatique sera convaincante, alors votez pour Lara Gut-Behrami en tant qu’ambassadrice climatique 2023 !

Claude Nicollier

Claude Nicollier a vécu quelque chose que peu de gens partagent : il a vu la planète Terre depuis l’espace. Il sait à quel point la Terre est belle et fragile à la fois. Cette perspective fait de lui un ambassadeur crédible pour plus de justice climatique : nous n’avons qu’une seule Terre, qu’une seule atmosphère. Nous la partageons avec tous les êtres humains. Et nous devrions nous en soucier, car elle est fragile. C’est ce dont Claude Nicollier peut se porter garant en tant qu’ambassadeur du climat en 2023 – votez pour Claude Nicollier.

Publications

Injustice climatique : tout le monde la voit, mais personne ne la regarde

Nous devrons nous adapter progressivement aux extrêmes climatiques. Depuis longtemps déjà, de nombreuses personnes vivant dans la pauvreté doivent faire face à des sécheresses et des inondations. ...

Contact

Arbeitsgruppe Klimagerechtigkeit

salzmann@fastenaktion.ch

ÉVÉNEMENTS