Eine Kampagne von

#RogerWakeUpNow

Le Credit Suisse bénéficie de l’image du champion national suisse Roger Federer.

Convaincu·e·s que le Credit Suisse n’approuverait pas les investissements de la banque, des militant·e·s lui ont demandé de devenir champion du climat. Il est encourageant de constater qu’il est conscient du défi et les remercie d’avoir agi.

Le Credit Suisse est l’institution bancaire suisse qui investit le plus dans les combustibles fossiles. Entre 2016 et 2017, suite à la signature de l’accord de Paris, elle a multiplié par 16 ses investissements dans le charbon !

Entre 2015 et 2017, la Banque a fourni 7,8 milliards de dollars à 47 entreprises qui produisent des combustibles fossiles dits extrêmes (gaz de schiste, charbon, sables bitumineux, forage en eaux profondes, Arctique).

Depuis plusieurs années, différents collectifs et organisations du Credit Suisse demandent la sortie des combustibles fossiles. D’autant plus que d’autres institutions financières publiques et privées ont déjà décidé de franchir ce pas. La BNP a annoncé qu’elle retirera ses investissements dans le gaz de schiste et les sables bitumineux en 2017. Le Fonds Rockefeller, le Fonds d’État norvégien, la Banque mondiale et, plus récemment, la Banque européenne d’investissement ont annoncé qu’ils ne financeront plus les combustibles fossiles.

Le Credit Suisse a fait un petit pas dans la bonne direction en annonçant qu’il ne financera plus les centrales électriques au charbon. Mais pour assumer pleinement sa responsabilité de ne pas alimenter davantage la crise en cours par ses investissements, il doit aller beaucoup plus loin.

Lien: https://act.campax.org/petitions/roger-reveille-toi

Weitere Mitglieder-Kampagnen