Groupe de travail

Agriculture

Selon Agroscope, l’apport d’énergie externe dans l’agriculture suisse (54 000 térajoules) est environ 2,5 fois supérieur à sa production sous forme d’énergie alimentaire (22 000 TJ). Cela n’inclut pas encore la consommation d’énergie pour les processus en amont et en aval. Un changement général vers une agriculture durable ne contribue pas seulement à une réduction substantielle des émissions de gaz à effet de serre. Elle a également un grand potentiel en tant que puits de CO2 et de nombreux autres effets positifs pour les personnes et l’environnement. Il existe déjà aujourd’hui des agriculteur·rice·s dont l’activité est largement neutre en termes de CO2 ou même positive pour le climat.

Cependant, l’agriculture a un problème d’image. On reproche aux agriculteur·rice·s la pollution de l’environnement et de l’eau, la mise en danger de la santé humaine et animale et la perte de biodiversité. Les accusations sont justifiées, mais la responsabilité ne peut être imputée uniquement à la production agricole. Blâmer unilatéralement les producteur·rice·s de denrées alimentaires est contre-productif et conduit à un nouveau durcissement de la relation entre le/la consommateur·rice et le/la producteur·rice. Ces clivages sont encore aggravés à l’approche des votes sur les pesticides par l’intensification argumentative des deux camps.

La crise doit plutôt être considérée et résolue comme un problème pour la société dans son ensemble. Afin de contrer la crise climatique (et aussi la crise d’approvisionnement imminente), il est important d’adopter une attitude positive, participative et axée sur la recherche de solutions.

L’Alliance climatique racontera donc à un large public les histoires d’agriculteur·rice·s qui pratiquent une agriculture durable, c’est-à-dire neutre ou même positive pour le climat. Outre les décisions, les expériences, les premières époques et les succès de ces pionnier·ière·s, des vidéos d’ambiance transmettront avec désinvolture des connaissances intéressantes sur la formation de l’humus, les méthodes d’agriculture régénératrice, les cycles agricoles, etc.

Membres

Contacts

Annemarie Raemy

a.raemy@kleinbauern.ch